3. L’évolution dans les prochaines années

Share Button
Cet article fait parti de la série L'informatique au service de la voile. Article 5 sur 7.

3.1 Introduction

L’Internet mobile est le moyen de se connecter au réseau Internet hors de chez soi, pour traiter son mail et éventuellement voir quelques pages. En navigation côtière, il est actuellement possible de pouvoir se connecter à un site météo, et de consulter les cartes. Une liaison par GSM est la seule solution économiquement possible pour surfer un peu et lentement.

On peut donc imaginer que dans les prochaines années l’Internet Wi-Fi haut débit devrait être disponible que ce soit près de côtes ou en pleine mer.

3.2 Naviguer en naviguant

Après avoir conquis pratiquement toute la Terre, le besoin d’avoir un accès haut débit à Internet en mer commence à se ressentir. Actuellement plusieurs solutions temporaires ont été mises en oeuvre mais d’ici les prochaines années avoir Internet sur son bateau devrait être courant.

3.2.1 Du wi-fi dans les mouillages aux antilles

Les points d’accès Wi-Fi ou « hotspots » se développent rapidement dans les mouillages fréquentés, en particulier aux Antilles. Le système est très intéressant, il permet de disposer d’une bonne liaison Internet à bord du bateau pendant l’escale. Il faut un évidement un équipement Wi-Fi qui détectera immédiatement la borne publique. En lançant le navigateur Internet, une page s’ouvrira pour permettre de se connecter sur le réseau. Si l’utilisateur a déjà un compte local, il lui suffit de rentrer son identifiant et son mot de passe pour surfer normalement. Si c’est sa première visite, il accédera à la page d’abonnement pour un jour, une semaine ou un mois. Le paiement se fait par carte bancaire via une connexion sécurisée SSL, l’activation est immédiate. Les tarifs sont acceptables au vu du service rendu, cela évite d’aller au cybercafé et il est bien plus agréable se surfer depuis sa table à carte avec son matériel. Cette formule est en progression rapide, tous les gros mouillages seront peu à peu couverts d’ici les six prochains mois.

3.2.2 Quel matériel adopter ?

L’idée basique est évidement d’utiliser son PC portable équipé de Wi-Fi pour se connecter. Ce n’est pas l’idéal car la borne peut être à quelques centaines de mètres et la faible puissance dans la petite antenne risque de rendre la connexion laborieuse ou impossible depuis l’intérieur du bateau.

Il est strictement impossible de déporter l’antenne sur le roof, les pertes dans les coaxiaux sont énormes à 2.4 GHz, un câble faible perte de quelques mètres de très gros diamètre ne peut s’installer sur un voilier. La seule possibilité est que le bloc émission/réception soit directement au contact des antennes.

Il ne faut donc pas utiliser ces ports intégrés mais un routeur Wi-Fi que l’on posera sur le pont, bien dégagé à l’escale, puis il reste à faire la liaison entre le routeur et la carte réseau grâce à un câble Ethernet.

3.3 Conclusion

La communication par satellite continue à se développer avec au début le Telex, puis le fax, le téléphone, Internet, la vidéoconférence et les services numériques (météo, détresse). Moins coûteux qu’auparavant les systèmes GPS se répandent et s’imposent en devenant de plus en plus précis.

Historique des communications par satellite :
Situation en 1980 : Rien
Situation en 1990 : En progression sur les gros navires
Situation en 2000 : Se répand doucement en plaisance
Prévision pour 2010 : Très bien implanté, Internet à gros débit, fax, téléphonie, météo à bord.

Toutefois le monde des technologies évoluant très rapidement il est difficile de dire ce qui devrait apparaître au cours des prochaines années. La meilleure solution étant bien sur d’attendre.

Share Button
Navigation dans les chapitres<< 2. L’informatique à bord d’un voilierConclusion >>
A propos

Webmaster et rédacteur occasionnel du site. N'hésitez pas à me transmettre les modifications qui amélioreront votre utilisation du site.

Publié dans L'informatique au service de la voile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>