Jour J et premières visites

Share Button

Cette fois on y est, aujourd’hui je suis en jour de récup et ça tombe bien c’est un jour de semaine. J’ai donc pu démarrer activement ma recherche. Je me présente donc dans l’agence immobilière la plus proche de chez moi.

Matin : Première agence

L’agent immobilier commence par des questions classiques : budget, quartier, surface minimale. J’explique mon rêve d’une petite maison individuelle avec un petit jardin dans le 5ème. L’agent m’arrête de suite : ce type de bien est très rare à la vente et se vend le double de mon budget. Fin du rêve… Mon dossier est maintenant créé dans leur base. On passe maintenant à la recherche des biens disponibles répondant à mes critères. Première déception, il n’y a qu’un seul appartement qui correspond. Il s’agit d’un appartement dans un immeuble semi-récent dans un immeuble style « Art-Déco » mais un peu défraîchi. L’appartement est à l’extrême limite du 5ème arrondissement vers l’est. Ce n’est pas vraiment le quartier ni le style d’appartement que je recherche mais je décide de le visiter pour me faire une idée du marché de l’immobilier.

Par contre pour une somme supérieure à votre budget, on peut vous proposer un appartement avec travaux en plein cœur du 5ème. Le prix de cet appartement pourrait être négocier devant l’ampleur des travaux. Ok pour une visite également. Cette fois c’est vraiment tout, il n’y a plus d’appartements proches de mes critères. La recherche risque d’être plus longue que prévu.

Après-midi : Deuxième agence

Voilà presque 2 heures que je fais du repérage à pied dans le quartier recherché. Je m’arrête à une nouvelle agence immobilière. Mêmes questions que la première, on crée un dossier pour qu’ils me contactent si ils reçoivent de nouveaux appartements qui correspondent à mes critères. Comme pour la première agence, il n’y a que 2 appartements qui correspondent. Là encore les 2 appartements ont un défaut. Je commence à penser que les agences commencent à montrer les appartements qu’elles n’arrivent pas à vendre aux nouveaux acheteurs, on sait jamais.

  • Le premier n’est pas un T3 mais un T2 de 60m² à rénover. L’agent immobilier m’explique, plan à l’appui, comment ajouter une pièce supplémentaire. La solution consiste à déplacer la cuisine dans le salon pour faire une cuisine américaine et transformer l’ancienne cuisine en chambre en récupérant un bout de la salle de bain. Le prix est intéressant : 140.000 €.
  • Le deuxième est un T3 mais par contre il fait 45m² pour le prix d’un 60m² (150.000 €). Les 2 appartements sont dans un rayon de 100 mètres autour de l’agence et ils peuvent être visités immédiatement. Le rendez-vous pour le premier est pris pour dans 30 minutes.

On attend devant la porte que la visite précédente se termine. Deux femmes en sortent le sourire aux lèvres, la première ne gère même plus sa respiration, elle veut faire une offre immédiatement. En montant les escaliers, les agents immobiliers m’explique que c’est une artiste qui visite des appartements depuis 3 ans et que c’est le premier qui lui plait. Mouai… La visite peut commencer. L’agent ne m’avait pas menti, il est à rénover complètement. Par contre l’appartement en lui même est bien organisé. Le plafond est haut, les pièces sont grandes et le salon a une cheminée, l’immeuble a du cachet. Ça mérite réflexion d’autant que le bien est inférieur de 30.000 € à ma limite, ça laisse de quoi payer des travaux. Comme c’est le premier on évite quand même de s’emballer. L’agent immobilier, qui doit avoir la cinquantaine, me rétorque qu’il regrette encore aujourd’hui de ne pas avoir acheter une maison qu’il a visité il y a 20 ans car c’était sa première visite. Il enchaîne ainsi sur les nombreux exemples d’achat à la première visite qu’il a rencontré dans sa carrière. Pour conclure il utilise comme ultime argument qu’un appartement comme celui là va être vendu dans la semaine.

On enchaîne maintenant sur la deuxième visite. Il s’agit d’un petit immeuble gris sans style. Le salon est minuscule, la cuisine semi-séparée réduit encore plus la pièce. La salle de bain offre l’avantage de pouvoir se brosser les dents sans sortir de la douche tant l’espace entre le bac de douche et le lavabo est infime. Les WC sont cachés derrière une porte coulissante de placard. On termine par les 2 chambres. La petite chambre fait 7m² : on comprend mieux ce que l’agent veut dire par « petite », on dirait un placard avec une fenêtre dans le fond. On passe ensuite à la grande. L’ordre de visite est très important, la deuxième chambre parait grande uniquement par le contraste avec la première chambre. La pièce fait 8,5m² avec une mezzanine de 1,20m pour dormir. Ça commence à faire beaucoup pour un même appartement. Surtout si on ajoute le style chalet à la montage avec les poutres en bois vernies, le crépi à la truelle sur les murs et les encadrements en briques.

On se quitte se cette visite. L’agent me tient au courant si il a de nouveaux appartements dans mes critères.

Soirée : Premier bilan

Deux agences, deux appartements visités et deux autres à visiter en fin de semaine. La recherche commence bien. Le premier appartement me reste dans la tête. Sans avoir le coup de cœur, l’appartement est situé devant une placette avec une église et des arbres. Le quartier est calme et très proche du centre ville, des places de stationnement sont encore libre à 18h. J’hésite à rappeler l’agence pour faire une proposition. Finalement je me laisse jusqu’aux visites de vendredi avec la première agence avant de faire une offre.

Share Button
A propos

Webmaster et rédacteur occasionnel du site. N'hésitez pas à me transmettre les modifications qui amélioreront votre utilisation du site.

Publié dans Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>